Nos rires se sont brisés comme un éclat de verre

Nitchevo Squad News

Kyoami*

Kyoami : In a mad world only the mad are sane. (Ran)

 « Qu’il soit chamane, clown céleste, fou ou bouffon sacré, moine Zen ou bouddha hilare, par delà les cultures et le nom qui cherche à le définir, cet être des frontières, de la marge, qui hurle ses multiples facettes à l’assistance médusée ou aux « possédés » cherchant la guérison , a toujours la même fonction, celle de questionner sans relâche les certitudes, d’apaiser l’angoisse en provoquant la peur et le rire mêlés. »

Thomas Nys

 *lights*

« Et c’est bien le bouffon shakespearien qui est à l’origine du mythe moderne du fou de cour libre de toutes entraves, autorisé à dire ce qu’il pense et à faire ce qu’il veut en toute impunité.

En réalité, le fou du roi payait très cher sa liberté, et son statut n’avait rien d’enviable, car il était une sorte de hors-la-loi institutionnalisé : un…

Voir l’article original 101 mots de plus

Publicités

Un toni-Truand silence

Où l’on parle des oppositions à faire dans un délai prescrit et de l’obligation d’information

L’adaptation cinématographique du Guide du voyageur galactique de Douglas Adams a, je pense,
eu assez de retentissement pour que même les non lecteurs de la première époque connaissent aujourd’hui les aventures d’Arthur Dent.

Pour ceux qui les ignoreraient encore,
ou pour simple rappel,
ces aventures commencent par la démolition programmée de la maison de Dent,
et au tout début de l’ouvrage se trouve cet historique échange avec « L’Officiel »
qui tente de le persuader de ne pas rester allongé devant le bulldozer jaune qui vient officier son travail de destruction.

En traduction libre, ça donne à peu près ça : Lire la suite